Commentaires récents

Commentaires

À coeur perdu / par Adler, Elizabeth,

Publication: . 335 p. 28

Bonjour, j'ai beaucoup aimé ce livre. Quand on commence à le lire on n'est plus capable de le lâcher. Je vous le suggère fortement.

Le Québec et ses nations : réflexions sur la relation entre les nations autochtones et québécoise / par Binette, André,

Publication: . 211 pages ; 22 cm

Excellente explication de la problématique du Québec colonisé et colonisateur. Il nous livre de profondes réflexions sur le plan légal. Il propose un éveil important pour faire avancer le Québec en tant que nation finalement la moins reconnu dans ce pays.

The four winds / par Hannah, Kristin,

Publication: . 454 pages ; 25 cm

Elsa est une jeune fille discrète, élevée par ses parents comme une enfants maladive devant s'isoler pour préserver sa santé. Adolescente, elle rencontre Rafe, de qui elle tombe enceinte. Elle se retrouve forcée de se marier et d'emménager sur la ferme familiale de son mari.

On y découvre une période sombre des États-Unis : la Grande Dépression doublée d'une sécheresse et de tempêtes de poussière (dust bowl) qui rend l'agriculture impossible. Les habitants se retrouve plongés dans la misère et forcés de migrer vers la Californie, qui n'a rien de mieux à offrir que de rares emplois de cueilleurs de coton.

J'ai trouvé que le roman démarrait très lentement. Il m'a fallu atteindre le 1/3 du livre avant de me sentir plongée dans l'action. J'ai toutefois aimé découvrir ce pan d'histoire que je ne connaissais pas du tout.

La vieille maison / par Simard, Louise,

Publication: . 205 pages ; 23 cm

Les premières pages m'ont laissé plutôt froide et je me suis demandée si j'allais poursuivre ma lecture... Je me suis ensuite «acclimatée» à l'écriture de Louise Simard, que je n'avais jamais lue. Au fil des pages, voilà que la maman d'une jeune adolescente que je suis s'est retrouvée avec des serrements au cœur, une boule dans l'estomac et à quelques reprises, les larmes aux yeux!

Une histoire de famille qui débute par un drame, la mort accidentelle de la maman. On suit ensuite le parcours de ceux qui restent, la jeune Rosalie et son papa, supportés par des grands-parents aimants et protecteurs. On découvre peu à peu les difficultés qu'ils ont rencontré suite à cet accident. Très touchant!

Moi, j'mange : recettes, astuces, écoresponsabilité / par Bellavance, Stéphane,

Publication: . 189 pages : 26 cm

Le livre est beau et bien fait, mais j'ai trouvé que les recettes avaient un niveau de complexité trop élevé pour mon quotidien... (beaucoup d'ingrédients, plusieurs étapes de réalisation).

Folks & forks : pour l'amour de la bonne bouffe / par Lachance-Brulotte, Frédérike,

Publication: . 257 pages : 26 cm

Magnifique livre de recettes, avec des ingrédients faciles à trouver et dans une quantité limitée. Superbes photos. Ça donne faim!

Mexican gothic / par Moreno-Garcia, Silvia,

Publication: . 346 pages ; 22 cm.

Un roman dont le résumé semblait promettre une ambiance à la «Rebecca»... avec une touche de culture mexicaine!

Ce n'est pas tout à fait ça. Pour l'ambiance, oui, on sent l'inspiration (ou l'aspiration). Par contre, Silvia Moreno-Garcia, une auteure que je n'avais jamais lue, n'a pas su m'entrainer dans l'angoisse comme peut le Daphné Du Maurier.

L'histoire se déroule bien au Mexique dans les années 50, mais dans une maison construite par une famille anglaise, à l'anglaise. Les liens avec le Mexique s'arrêtent là. Dans ce grand manoir sombre et glauque, habité par une famille tout aussi obscure, il se passe toutes sortes de phénomènes étranges.

L'explication finale tient un peu plus du roman d'horreur que du roman gothique. J'ai eu du plaisir à lire, mais sans plus!

Pas d'image de couverture disponible

La vie invisible d'Addie Larue / par Schwab, V. E.,

Publication: . 696 pages ; 23 cm.

Je choisis souvent mes lectures de manière intuitive, selon l'apparence de la couverture et le résumé. Ce roman a tout de suite piqué ma curiosité avec sa quatrième de couverture qui évoque l'histoire, un voyage entre les époques, un pacte avec une divinité, un fantôme qui traverse les âges... Tout y était pour me donner envie de me plonger dans une brique de 700 pages!

Addie Larue, jeune femme promise au mariage contre son gré en 1714, conclut un pacte avec un dieux de l'obscurité. Elle se retrouve libre et immortelle, mais condamnée à être oubliée de tous dès qu'elle disparait des regards.

Bien que j'ai apprécié cette lecture, la lenteur du récit et certaines longueurs ou répétitions ont diminué mon plaisir à quelques reprises. Toutefois, l'envie de savoir comment se terminerait les relations entre Addie, Henry et Luc m'ont poussé à poursuivre jusqu'à la toute dernière page.

Le prix de l'immortalité. T.1 Le réveil / par Dallaire, Johanne,

Publication: . 450 pages ; 21 cm

Livre futuriste, un peu dans le même univers que Isaac Asimov. Excellent.

Kukum / par Jean, Michel,

Publication: . 222 pages : 22 cm.

Un roman touchant, déchirant, confrontant, qui devrait être lu par tout le monde. Le récit de la vie d'Almanda et de sa famille sensibilise aux terribles affronts qu'ont vécu les peuples amérindiens. Le sentiment de culpabilité et de honte est encore plus vif quand le théâtre de ces injustices prend place ici, dans notre belle région. À lire.

The four winds / par Hannah, Kristin,

Publication: . 454 pages ; 25 cm

Excellent roman fondé sur les faits. On en apprend beaucoup sur cette période 1930/1935 lors de la Grande Dépression au sud des Etats-Unis. Très très prenant.

Après / par Charland, Jean-Pierre,

Publication: . 328 pages ; 23 cm

Première fois qu'un titre de cet auteur prolifique, qui normalement publie des romans totalement hors de mon «créneau», attire mon attention.

C'est une belle surprise de voir qu'on peut aussi, au Québec, imaginer des histoires «post-apocalyptiques» bouleversantes. Bien que l'action se déroule aux États-Unis, on se sent assez près des personnages pour être entrainés dans leur périple comme si on était des leurs.

Dans un futur «post-COVID-19», une nouvelle pandémie mortelle frappe la terre entière de plein fouet, laissant une poignée de survivants seulement. Ceux-ci doivent rapidement lutter pour leur survie, alors que les vivres et produits essentiels s'amenuisent. Le protagoniste principal et une femme qu'il a sauvé d'un groupe menaçant trouvent refuge dans un chalet autosuffisant et isolé sur une île. Leur univers devient précaire lorsque celle-ci décide de rejoindre une «communauté» de survivants.

Une lecture rapide et satisfaisante, qui se termine avec quelques indices d'une suite à venir.

Sur les traces de Cédrika Provencher : par Parent, Stéphan,

Publication: . 247 pages : 23 cm

Un résumé des événements et de l'enquête qui a suivi un événement marquant au Québec en 2007, l'enlèvement de la jeune Cédrika Provencher. À mon sens, on n'y apprends pas beaucoup de nouveautés... Toutefois, c'est choquant de se replonger dans ce drame toujours irrésolu.

Flots / par Senécal, Patrick,

Publication: . 365 pages : 23 cm

Il y avait longtemps que j'avais plongé dans un roman de Patrick Senécal. À chaque fois, je me dis que cet auteur a une imagination bien tordue. Par le biais du journal de la jeune Florence de 8 ans, on éclaircit peu à peu le mystère de la disparition de ses parents. Je n'en dis pas plus pour ne pas dévoiler les punchs!

La bête intégrale par Goudreault, David,

Publication: . 1 ressource en ligne (1 fichier audio (16h, 13 min)) 28

J'ai écouté ce roman en version audio, lu avec brio par Émile Proulx-Cloutier, qui rend le récit encore plus captivant. Clairement, on se croit presque en discussion avec le personnage, tellement que je me prenais à vouloir lui faire la morale de temps à autre!

Préparez-vous à ressentir de la frustration et de l'irritation au contact de «La Bête», cet être qu'on peut croise fréquemment dans la rue mais moins souvent comme «antihéros» d'un roman. On a pas l'habitude «d'entendre» les pensées d'un homme blessé, délaissé, meutri, imbu de lui-même et malade.. et pourtant si humain. C'est choquant et bouleversant, mais on ne peut tout de même pas lâcher les pages du livre. En tant que lecteur, on développe un genre de relation conflictuelle amour/haine envers l'expérience.

Une lecture qui figurait dans ma pile depuis longtemps et dont je me souviendrai pour ses mots si bien choisis et son intelligence.

Les impatientes / par Amadou Amal, Djaïli,

Publication: . 240 pages ; 19 cm

Un livre au sujet difficile mais si nécessaire, qui met en lumière les conditions de vie intolérables des femmes peules et musulmanes. Trois femmes différentes racontent un seul destin: être mariée de force, tolérer les violences et les moindres désirs de leur mari, servir, se taire, s'effacer, être la propriété de l'homme tout puissant. C'est révoltant et choquant pour les femmes libres et épanouies que nous sommes. Un livre bien écrit, qui se lit en quelques heures mais dont la marque demeurera beaucoup plus longtemps.

Un jour en décembre / par Silver, Josie,

Publication: . 485 pages ; 23 cm

J'ai dévoré ce roman en une journée. L'histoire est vraiment bonne, les personnages sont très bien développés et les intrigues sont pertinentes. J'ai adoré la fin et je suis bien contente d'avoir lu le livre.

Le lac des cygnes / par Fondacci, Élodie,

Publication: . 25 pages : 23 cm.

J'ai lu beaucoup d'albums de cette collection avec ma mère. Habituellement je les aime, mais pas celui-ci. On dirait qu'il manque des informations dans l'histoire qui va trop vite. On comprend mal l'histoire et il y a beaucoup de mots compliqués, même à 11 ans!

En plus, ça finit mal.

Scélératatouille, la sorcière sans fesses / par Demers, Dominique,

Publication: . 31 pages : 31 cm

Un album québécois comme je les aime, où le parent a autant de plaisir que l'enfant. L'histoire est drôle, le vocabulaire est riche mais parfaitement accessible pour les enfants, les illustrations sont très belles et remplies de détails.

Une très bon outil pour aborder les peurs et les cauchemars avec les petits. Attention, je crois que les plus anxieux pourraient toutefois avoir un peu peur de la sorcière qui entre dans la chambre des enfants!

Dans le ventre du loup / par Scotto, Thomas,

Publication: . 1 volume (non paginé) : 29 cm

Un petite fille se retrouve avalée par un loup. Dans son ventre, elle fait la rencontre d'autres enfants disparus.

Il manque à cet album un petit quelque chose pour se distinguer. La fin nous laisse également perplexe.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suiv. >>

Propulsé par Koha